Amélie a participé au Mois sans tabac 2018, en arrêtant de fumer elle a retrouvé le sentiment d’être libre.

Amélie : « C’est juste une impression de se dire : je fume, alors je suis libre alors qu’en fait bizarrement quand j’ai arrêté de fumer, c’est là que je me suis sentie plus libre. J’étais relou : pour aller fumer ta cigarette, tu restes pas avec tes potes, quand tu prends le train, je m’arrêtais à une station et je fumais vite, vite, vite, vite, vite le plus possible. C’est vrai que la liberté je l’ai retrouvée en arrêtant. Je me suis même fait avec un ticket de caisse une fois … ouais, j’ai pris un ticket de caisse et j’ai mis du tabac dedans ».

Voix off : « On peut tous arrêter de fumer, inscrivez-vous à Mois sans tabac : mois-sans-tabac.tabac-info-service.fr ».