Dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie nationale « Agir pour les aidants », la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie va accompagner le développement de 6 plateformes pédagogiques de soutien et de formation à distance.

On dénombre en France 8 à 11 millions de personnes qui viennent en aide de manière régulière et fréquente, à titre non professionnel, à une personne en perte d’autonomie du fait de l’âge, de la maladie ou d’un handicap. Face à ce constat, le gouvernement a initié une stratégie nationale de mobilisation et de soutien aux aidants. Parmi les mesures mises en place, figure l’objectif de sensibiliser, former et soutenir 450 000 aidants sur la période 2020-2022 grâce à des dispositifs dédiés. Pour atteindre cet objectif, la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) va accompagner durant 18 mois le développement de 6 plateformes pédagogiques de soutien et de formation à distance pour les proches aidants de personnes âgées ou handicapées. Ces plateformes sont portées par des acteurs du milieu associatif représentants des aidants et des enseignants afin de conjuguer savoirs et compétences méthodologiques. La mise en service de ces plateformes permettra d’étoffer l’offre gratuite d’accompagnement à distance des aidants.

Quel niveau d’intervention pour ces futures plateformes ?

Les plateformes retenues par la CNSA proposeront trois niveaux d’intervention :

  • un parcours progressif de formation : e-learning individuel ou classes virtuelles en petits groupes
  • des contenus de sensibilisation : capsules vidéos ou webinaires
  • des actions de soutien : constitution de groupes de pairs à distance : « groupes de paroles virtuels », groupes de « co-développement » ou de conseils personnalisés

Quels sont les caractéristiques des projets retenus ?

Les projets retenus répondent à plusieurs exigences :

  • être faciles d’accès et d’usage et proposer des réponses et modalités innovantes
  • disposer d’un rayonnement territorial large afin de favoriser une équité d'accès
  • être composés majoritairement des trois niveaux : information-soutien-formation
  • intégrer les usagers de façon pertinente tout au long du projet
  • concerner un public large : jeunes aidants ou aidants en activité professionnelle
  • être complémentaires et cohérents avec les programmes d’accompagnement dédiés aux aidants

Jeune aidant - © IstockJeune aidant - © Istock

Quels sont ces projets de plateformes ?

  • Projet 1 : une formation e-learning interactive, créatrice de communauté et certifiante pour les aidants. Elle s’articule autour de :
    • la conception d’une formation e-learning dynamique, interactive aux contenus variés sur la base d’une plateforme de formation déjà créée
    • une communauté d’apprenants-aidants pour favoriser l’entraide, la pair-aidance et lutter contre l’isolement
    • la création de la radio des aidants via une chaîne de podcasts
    • la reconnaissance des compétences des aidants grâce à la délivrance d’une certification professionnelle pour faciliter leur retour sur le marché de l’emploi.
  • Projet 2 : la transformation de l’actuel site « soutenirlesaidants.fr » en une plateforme numérique interactive. Les aidants auront ainsi la possibilité de :
    • consulter les différentes structures d’aide aux aidants
    • accéder à des informations (juridiques, administratives, médicales, etc.)
    • s’inscrire en ligne aux activités des plateformes, à des formations à distance
    • échanger de manière sécurisée au sein de communautés
    • consulter les actualités des différents partenaire
      Avant d’être étendue, ce projet sera mené sur le territoire des 24 plateformes d’accompagnement et de répit des Hauts-de-France.
  • Projet 3 : une offre de formation juridique simplifiée permettant aux aidants de s’informer sur leurs droits et d’être accompagnés dans les démarches. Ce projet est complémentaire au parcours de formation en ligne disponible sur le site de l’Association française des aidants.
  • Projet 4 : une offre combinée d’information, de formations gratuites en ligne et de soutien (coaching individuel ou ateliers collectifs de co-développement) pour accompagner les aidants tout au long de leur parcours. L’offre sera expérimentée auprès de 2 400 aidants en Île-de-France avant d’être déployée.
  • Projet 5 : la poursuite du développement du site JEFpsy destiné aux jeunes de 11 à 20 ans qui sont  enfants, frères ou sœurs d’une personne ayant des troubles psychiques.
    Plus de 60 000 jeunes devraient être soutenus durant l’expérimentation.
  • Projet 6 : une  plateforme de soutien et d’accompagnement des proches aidants pour initier l’accès à l’information, à la formation et au soutien des aidants accompagnant un proche en fin de vie.  La plateforme sera d’abord expérimentée dans plusieurs départements avant d’être étendue.

L’expérimentation prendra fin en décembre 2023 au plus tard. Il est à noter que la CNSA veillera à la bonne articulation de ces plateformes en lien avec les portails institutionnels dédiés aux aidants : Pour les personnes âgées et Mon parcours handicap.

29/06/2022