L’Assurance Maladie – Risques Professionnels et la Cramif mettent à disposition des outils qui vous accompagne pour sensibiliser gérants et salariés des centres de contrôle technique aux risques liés aux fumées d’échappement.

test

L’Île-de-France possède environ 600 centres de contrôle technique avec plus de 1 200 salariés exposés aux fumées d’échappement des 2,2 millions de véhicules qu’ils contrôlent chaque année. Depuis 2012, les fumées de diesel sont classées « cancérogène certain » pour l’homme avec un risque de cancer des poumons et de la vessie.

Émissions de moteurs diesel : quels effets sur la santé ?

L’air respiré dans les centres de contrôle technique est facteur de risques pour la santé des salariés :

  • des risques d’irritations des yeux et des voies respiratoires, maux de tête, nausées, vomissements ou asthmes liés aux gaz respirés.
  • des risques de cancers du poumon, de la vessie, pathologies cardio-vasculaires et respiratoires liés aux particules fines.

La phase de mesure de l’opacité des fumées d’échappement présente le plus fort risque d’exposition pour les salariés des centres de contrôle technique.

 

Comment maîtriser les risques en centres de contrôle technique ?

Pour se protéger, des solutions de prévention existent grâce à un équipement technique adapté et une bonne organisation du travail. L’Assurance Maladie Risques - Professionnels et la Cramif préconisent 5 solutions :

  • installer un système de captage de gaz et fumées d’échappement directement au niveau des pots d’échappement
  • informer et former les salariés aux risques et à l’utilisation de l’installation de captage des gaz d’échappement
  • installer un système de ventilation générale mécanisée des locaux afin de renouveler l’air le plus possible
  • éloigner et isoler les salariés des phases polluantes
  • sensibiliser les salariés aux risques et aux mesures d’hygiène : se laver les mains, prendre une douche, se changer avant de rentrer chez soi

Des cahiers des charges validés par la profession

Disposer d’une installation de captage des gaz et fumées d’échappement conforme aux cahiers des charges élaborés avec la profession permettent de réduire l’exposition des salariés aux émissions de moteurs diesel. Les entreprises ont ainsi une même démarche en matière de risques liés aux gaz et aux fumées d’échappement.

Pour vous guider

Des outils pour informer et former vos salariés

Pour protéger au mieux vos salariés, vous pouvez leur proposer un temps d’échange sur les risques liés aux fumées d’échappement en utilisant les outils mis à votre disposition.

Aide financière : un accompagnement à des solutions de prévention

Destinée aux entreprises de 1 à 49 salariés, l’aide financière Air Bonus est une subvention pour l’acquisition de systèmes de protection des salariés contre les émissions de gaz et fumées d’échappement en garage de réparation automobile et en centre de contrôle technique. Cette aide financière permet de réduire l'exposition de vos salariés à ces gaz dangereux et améliorer ainsi les conditions de travail dans votre établissement.

Contrôler la pollution sans la respirer

La Cramif a remis un de ses trophées 2016 à l’entreprise du réseau DEKRA pour sa démarche de prévention des risques professionnels. L’entreprise a montré des réalisations concrètes pour protéger les salariés dans leur atelier.

Ainsi, un système d’aspiration a été conçu et mis en place. Grâce à son faible niveau sonore, l’installation de captage fonctionne en continu et permet l’élimination des fumées d’échappement liées à l’activité. Le résultat est une diminution forte de l’exposition aux gaz et fumées d’échappement et une atmosphère dans les locaux comparable à celle de l’extérieur.

Prévention des risques : clé de la performance

Recruter des contrôleurs techniques est aujourd’hui une difficulté. Proposer des conditions de travail motivantes en intégrant la prévention des risques professionnels dans vos activités de contrôles techniques réduit le turn over et pérennise votre personnel.